deux itinéraires différents et suggestifs

Entre villages et forteresses

Continuez le voyage dans notre pays des Abruzzes. Le ciel est malicieux peut-être, la mer tire le vent et ne va pas très bien, et les nuages ​​menacent également la pluie. Que pouvons-nous faire pour ne pas perdre notre journée à l’hôtel, devant des tablettes, des ordinateurs et des téléphones portables? Tout d'abord, nous prenons la voiture, nous assurons qu'il y a du carburant et nous partons.

La destination d'aujourd'hui? Un voyage à travers des villages médiévaux et des forteresses imprenables, plongés dans des vues à couper le souffle. Deux villages, l'un vers le sud-ouest, l'autre vers le nord-ouest.

Commençons par Atri, un merveilleux village médiéval, l’un des centres les plus importants du point de vue historique et artistique du centre et du sud de l’Italie. Pour y accéder, il faut 30 minutes, en passant par la route nationale 16 en direction de Pineto, puis en empruntant la route provinciale 28. Est-il possible qu'une journée soit nécessaire pour visiter ce village? Ce serait suffisant même une demi-journée, mais je vous suggère de marcher tranquillement et de profiter de toutes les merveilles qu'offre le village. Le centre historique d'Atri regorge de monuments, de palais, de musées, de ruelles pittoresques et de places. Chaque bâtiment, même le plus petit, a sa propre histoire. Sa charmante vieille ville est un labyrinthe de rues étroites qui ont conservé l’ancienne apparence médiévale, suivant à certains endroits le modèle de la ville romaine. Le Corso Elio Adriano, par exemple, relie les deux points les plus importants de la ville, la Piazza del Duomo et la Piazza Duchi Acquaviva (connue sous le nom de Piazza del Comune, anciennement Piazza Guglielmo Marconi), qui à l’époque romaine étaient précisément les Thermes et le Forum.


Caractéristique avant tout le quartier de Capo d'Atri, celui de Santa Maria et celui de San Giovanni (près de Porta San Domenico), avec ses petites rues qui ne permettent parfois le passage que d'une personne à la fois.

La basilique concathédrale Santa Maria Assunta, monument national, a été construite vers 1260 et achevée en 1305. L’église a été construite sur l’église de Sancta Maria de Hatria (IXe siècle), érigée sur une citerne romaine c'est devenu une crypte, construite à son tour sur un temple d'Hercule reposant sur de très anciens murs cyclopéens encore visibles dans la crypte. Et puis il y a la Villa Comunale, d'où vous pourrez admirer une vue magnifique sur l'Adriatique. Si le temps le permet, après-midi, après un déjeuner sur place, vous pourrez déguster des produits locaux tels que le pecorino, l'huile, le vin, la réglisse d'Atri. En 5 minutes, vous pourrez rejoindre la réserve naturelle d'Atri Calanchi. unique, à découvrir!

Le deuxième itinéraire, cependant, fournit quelques kilomètres de plus. Nous irons au nord et dans environ 40 minutes, nous atteindrons Campli, la ville de Farnese, une petite ville de la province de Teramo. Il existe de nombreux monuments d'intérêt, à commencer par la "Scala Santa", construite en 1776, une rareté mondiale, représentée par 28 marches en bois d'olivier, annexées à l'église de San Paolo. Et puis les différentes portes, les églises, le palais Farnese et le musée archéologique national, d'un intérêt considérable.




Au déjeuner, nous avons pu goûter la célèbre porchetta de Campli ou déguster des produits locaux tels que le "Fregnacce camplesi", des pâtes faites à la main et assaisonnées de sauce simple ou, dans la version blanche, de fromage et d'œufs, ainsi que d'huile et de vin. Après le déjeuner, nous pourrions rejoindre en 15 minutes la merveilleuse forteresse de Civitella del Tronto. C’est un ouvrage fortifié, érigé en pierre angulaire du contrôle du territoire, doté de fonctions tactiques et défensives. La puissante structure a été construite pour protéger la zone stratégique qui l'accueille, s'élevant contre la crête du rocher, qui domine le centre urbain de Civitella del Tronto. Avec ses 45 000 visiteurs par an (données 2016), il s'agit du monument le plus visité des Abruzzes. Ensuite, nous visiterons le village où se trouve la "Ruetta", une des rues les plus étroites d’Italie, sinon la plus étroite.

Un jour différent, où nous n'irons pas à la mer, mais nous avons eu la chance d'admirer les merveilles de notre territoire intérieur.

DEMANDEZ UN DEVIS GRATUIT



Appelez maintenant
Vérifier la disponibilitéRÉSERVER EN LIGNE